Archives des Boîte à outils - Memory'Us

Comment Remplir Rapidement le Carnet de Commandes de Votre Petite Entreprise : Stratégies Éprouvées pour la Croissance

Posted on septembre 26th, 2023

Dans le monde compétitif des petites entreprises, l’une des clés du succès réside dans la capacité à maintenir un carnet de commandes bien rempli. Cependant, il peut être difficile de trouver des clients réguliers et de maintenir un flux constant de chiffre d’affaires.

Dans cet article, nous allons explorer des stratégies éprouvées pour aider les chefs de petites entreprises à remplir rapidement leur carnet de commandes et à stimuler leur croissance.

1.      Identifier et cibler votre marché

La première étape pour remplir rapidement votre carnet de commandes consiste à comprendre votre marché cible. Définissez clairement le profil de vos clients potentiels, leurs besoins, leurs préférences. En connaissant mieux votre marché, vous augmenterez vos chances d’attirer de nouveaux clients.

2.      Améliorer votre présence en ligne

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, avoir une forte présence en ligne est essentiel pour attirer des clients. Assurez-vous que votre site web est professionnel, informatif et convivial. Mettez en œuvre des techniques de référencement pour améliorer votre classement dans les moteurs de recherche et utilisez les médias sociaux pour atteindre une audience plus large.

3.      Reprenez vos devis non acceptés

Pourquoi chercher loin ce que l’on a près de soi ?

Dans les devis non acceptés, vous disposez d’un vivier de prospects particulièrement qualifiés : les personnes vous ont demandé un devis et n’ont pas donné suite. Les raisons sont multiples, l’une d’entre elles peut être qu’ils n’ont pas eu le temps de le faire ou qu’ils étaient indécis. Un appel de votre part pourra lever les dernières réticences.

4.      Mettez l’accent sur le service client

Un excellent service client peut faire des merveilles pour votre entreprise. Respectez scrupuleusement vos engagements, traitez chaque client avec respect, soyez réactif à leurs demandes et résolvez rapidement les problèmes éventuels. Des clients satisfaits sont plus enclins à recommander votre entreprise.

5.      Réseauter et collaborer

Participez à des événements de réseautage locaux et établissez des partenariats avec d’autres entreprises complémentaires. Ces collaborations peuvent vous aider à atteindre de nouveaux clients et à élargir votre portée sur le marché.

6.      Utiliser la force du numérique

Le marketing numérique est un outil puissant pour rester en contact avec vos clients actuels et potentiels. Ayez une présence pertinente sur les réseaux professionnels (par exemple linkedin) ou adressez régulièrement des newsletters informatives, des mises à jour sur vos nouveautés, innovations ou offres spéciales par e-mail pour maintenir l’intérêt de vos clients.

7.      Fournissez des témoignages clients

Les témoignages de clients satisfaits renforcent la crédibilité de votre entreprise et rassurent les nouveaux clients potentiels. Encouragez vos clients satisfaits à partager leurs expériences positives avec votre entreprise.

8.      Surfez sur les recommandations

Un client satisfait doit vous ouvrir les portes d’au moins deux autres prospects issus de son cercle de connaissance proche. Pour cela, à la fin de chaque intervention/prestations/travaux prenez soin de valider la pleine satisfaction de votre client et invitez-le à vous fournir 2 autres contacts. Vous pouvez offrir une remise en échange de ces recommandations afin d’en décupler l’intérêt.

9.      Intéressez vous aux marchés publics

Les marchés publics sont méconnus d’une grande partie des entreprises, et pourtant ils représentent 10% du PIB national, avec des marchés de toutes tailles. Cela offre de belles opportunités de développement. Une démarche systématique de réponse aux appels d’offres est toujours gagnante, car elle permet d’améliorer ses propositions au fur et à mesure. Forcément, on finit par gagner.

10. Suivre les tendances de votre marché

Restez à l’affût des tendances de votre marché et de ses évolutions. En vous adaptant rapidement aux nouvelles demandes et aux nouvelles technologies, vous pouvez vous positionner en tant que leader du secteur et attirer davantage de clients.  Gardez aussi un œil sur vos principaux concurrents, ils ont parfois de bonnes idées…

11. Conclusion

Remplir rapidement votre carnet de commandes en tant que chef d’entreprise peut sembler un défi, mais avec les bonnes stratégies en place, c’est tout à fait possible. En identifiant votre marché cible, en améliorant votre présence en ligne, en offrant des promotions attrayantes et en mettant l’accent sur un excellent service client, vous serez sur la voie du succès. Recherchez de nouvelles perspectives de développements auprès de nouveaux clients. Utilisez ces conseils et continuez à innover pour maintenir une croissance durable pour votre petite entreprise.

Candidature administrative  : Remplir le formulaire DC1 

Posted on novembre 17th, 2022

Le DC1 est le 1er document composant le dossier de candidature administrative. Aussi appelé «lettre de candidature», il indique à l’acheteur public qui est juridiquement le candidat à l’appel d’offres :

C’est un document administratif, un Cerfa. Mais pas de stress, on vous explique pas à pas comment le remplir ! Voici l’entête du document. Vous pouvez le télécharger ici.

Ce document comporte des cadres de A à G qu’il suffit de remplir en suivant les instructions ci-dessous : 

A – Identification de l’acheteur

Indiquez le nom de l’acheteur public que vous trouverez soit sur la couverture de l’Acte d’Engagement (AE) soit dans le Règlement de consultation (RC) au titre « Identification de l’acheteur » .

B – Objet de la consultation

Indiquez le nom du marché auquel vous comptez répondre : Comme pour A, il est sur la couverture de l’Acte d’Engagement ou bien dans le RC au titre « objet de la consultation » .

C – Objet de la candidature

Ici, on distingue s’il y a des lots ou pas : 

Vous cochez la case :

Répondez-vous à tous les lots  ?  Cochez alors la case :

Répondez-vous à certains lots seulement  ?  Remplissez alors la ligne :

D – Présentation du candidat

Ici nous avons 2 cas de figure : seul ou en groupement

Si vous répondez seul : vous cochez la case correspondante et remplissez vos coordonnées.

Indiquez le nom commercial de votre entreprise (enseigne ou marque) :

Le nom commercial est le nom connu par le public,  celui sur lequel vous communiquez. Exemple « Norauto » – « Leclerc ». 

Nom de la société (raison sociale sur votre kbis) :

La dénomination sociale est le nom de votre entreprise, telle qu’inscrite au Registre du commerce et des sociétés (ex : SARL DUPONT). Souvent la dénomination sociale et le nom commercial sont les mêmes.

Adresses postale et du siège social (si elle est différente de l’adresse postale) :

Indiquez l’adresse postale et l’adresse du siège de l’entreprise (deux adresses possibles).

Précisez votre adresse électronique :

Cette adresse mail servira à l’acheteur public pour communiquer avec vous, c’est donc important. Choisissez une adresse mail consultée régulièrement, de préférence par la personne en charge du dossier. Attention à parametrer votre boite mail afin d’eviter que ces precieux mails ne tombent dans vos spams.

Renseignez vos numéros de téléphone : deux si vous le pouvez.

Cela peut etre un telephone fixe ou un mobile. Veillez à ce que la personne qui recevra l’appel puisse répondre à l’acheteur public, ou au moins connaisse la personne a qui transférer l’appel.

Indiquez le numéro de télécopie : si vous en avez encore un…

Indiquez votre SIRET : vous le connaissez forcément on le demande partout !

Si vous répondez en groupement d’entreprise (co traitance*)

Le groupement d’entreprise est celui que vous constituez avec d’autres professionnels pour répondre à l’appel d’offres. Cela vous permet de faire une équipe professionnelle sur mesure pour répondre au besoin.

Dans ce cas, vous cochez la case correspondante, puis précisez :

La solidarité signifie l’engagement de tous les membres à réaliser le marché s’il y a un défaillant. C’est donc un engagement fort qui suppose une forte confiance entre les membres du groupement. Il peut rassurer l’acheteur public, ça peut donc être une décision stratégique.  Parfois il est imposé (voir le Règlement de Consultation). 

Le groupement qui n’est pas solidaire est conjoint. Dans ce cas personne n’est solidaire des autres.

Là aussi c’est une question d’engagement, non pas des entreprises du groupe mais de son mandataire. Plus le mandataire s’engage pour les autres, plus il est crédible vis-à-vis de l’acheteur public. À vous de voir.

Parfois la solidarité du mandataire est obligatoire (voir RC).

E – Identification des membres du groupement et répartition des prestations

À remplir seulement si l’on est en groupement  😊 :

 
 
du 
Lot 
Nom commercial et dénomination sociale, adresse de l’établissement , 
adresse électronique, numéros de téléphone et de télécopie, numéro SIRET 
des membres du groupement
Prestations exécutées par les membres du groupement
Pour remplir cette colonne, reprenez les explications du titre « si vous répondez seul » pour chaque entreprise du groupement (une ligne par entreprise) A remplir seulement si le groupement est conjoint. 
Décrire pour le lot désigné (ou pour tout le marché si pas de lot) quelle prestation sera faite par l’entreprise (exemple : pose des carrelages et des sols en plastique) 
F – Engagements du candidat individuel ou de chaque membre du groupement

F1 – Exclusions de la procédure

Ce cadre permet de vérifier que vous ou les membres de votre groupement n’êtes pas sous le coup de cas d’exclusion des marchés publics (infractions diverses au code du travail, aux déclarations fiscales et sociales notamment). 

Si vous n’êtes pas concernés, cochez la case ci-dessous :

F2 – Documents de preuve disponibles en ligne : si vous avez un coffre-fort numérique ou un site précisez le

F3 – Capacités 

Généralement le DC1 est accompagné par un DC2. Parfois d’autres pièces que le DC2 sont demandées (cf RC). Cochez la case adaptée. 

G – Désignation du mandataire (en cas de groupement)

À remplir uniquement si vous répondez en groupement. Le mandataire est souvent celui qui est le plus en contact avec l’acheteur pour le marché visé. 

Pour remplir ce cadre, reportez vous aux explications du titre « si vous répondez seul » ci-dessus. 

Et voilà, c’est fait, votre DC1 est conforme ! 

Si vous avez répondu en solo pour ce marché, vous pouvez en vidant les cadre A et B enregistrer le document en modèle pour les marchés futurs ! 

*La candidature est une partie de votre dossier. Il y a généralement un dossier candidature et un dossier d’offre dont les contenus sont décrits dans le RC.

Pour plus d’informations sur la co-traitance :https://www.victoryus.pro/articles/marches-publics-sous-traitance-vs-cotraitance-comment-sy-prendre

Qu’est-ce qu’un mémoire technique ? 

Posted on juillet 13th, 2022

Répondre à un appel d’offres public pour la première fois, c’est…un peu comme toutes les 1ères fois, on ne sait pas trop comment s’y prendre ! 

C’est pour cela que les équipes de Mémoryus vous aident à optimiser cette 1ère expérience. 

2 dossiers à déposer 

Pour soumissionner, c’est-à-dire répondre à un appel d’offres (A.O.), il faut constituer 2 dossiers : 

L’essentiel des pièces à déposer est constitué de formulaires à remplir. Ce n’est pas toujours facile mais on a un guide. Ce n’est pas toujours le cas pour le mémoire technique. 

Rôle du mémoire technique

Le mémoire technique est un document essentiel dans la réponse à un A.O.  

Il va permettre à l’acheteur public de mesurer vos capacités techniques, matérielles, humaines, financières… bref toutes vos capacités pour réaliser le marché.  

C’est en détaillant avec soin l’ensemble des informations attendues par l’acheteur que vous le convaincrez de votre aptitude à répondre à ses attentes. 

Il représente souvent de 40 à 60% de la note finale, il est donc important de bien le rédiger. Le R.C. détaille dans la plupart des cas les critères de notation du mémoire technique. C’est donc sur ces points que vous devrez insister, et vous montrer précis et inventifs, afin de persuader votre lecteur de votre légitimité. 

Ce que le mémoire technique n’est pas 

Ce n’est pas une plaquette de présentation de votre entreprise, si bien conçue soit-elle. Il ne s’agit pas ici de démontrer uniquement les qualités de votre entreprise : il s’agit de présenter en quoi votre entreprise est compétente pour réaliser CE marché, et comment vous allez vous y prendre. 

Ce document, doit donc être adapté à chaque marché. Il est donc important d’y consacrer du soin. 

Composition du mémoire technique

Figure libre   

Concrètement, il n’y a pas de forme imposée. Il s’agira d’un document rédigé par vos soins, de 20 à 50 pages, pouvant atteindre plusieurs centaines de pages, selon l’activité et selon l’importance du marché. Il sera au carrefour entre le commercial et le technique, il faut à la fois séduire sur votre projet, et démontrer vos capacité à le réaliser. 

Vous prendrez le soin d’en faire un document agréable a lire, illustré et bien présenté. Ainsi il donnera à l’écrit la bonne impression de votre entreprise que vous ne pourrez transmettre à l’oral. 

Vous y joindrez les annexes pertinentes pour le dossier. C’est-à-dire les annexes qui sont nécessaire à l’acheteur pour éclairer son jugement ou compléter son information. 

Figure imposée 

Parfois, l’acheteur imposera un cadre de réponse. Ce cadre se limite à des questions spécifiques, auxquelles vous devrez répondre de la manière la plus précise possible. Ce n’est pas un exercice facile car vous ne pouvez pas aborder tous les sujets. Heureusement, les annexes ne sont pas limitées et vous pourrez compléter les informations en joignant un mémoire complet. 

Bien comprendre le besoin 

Pour cela, vous devez bien lire le dossier de consultation des entreprises (DCE) afin d’identifier concrètement ce que l’acheteur attend de vous.   

Regardez bien :  

Soigner la rédaction : nos « tips » 

Les techniques du commerce par écrit ne sont pas toujours faciles, il est plus facile de convaincre à l’oral. C’est pourquoi nous partageons nos 10 règles d’or pour gagner un marché public : 

Enfin, pas de blabla, ce n’est pas un concours de beauté alors évitez de parler de vous. Expliquez en quoi les points forts que vous avez choisis de mettre en avant dans votre mémoire technique, répondent parfaitement aux besoins de la collectivité. 

Et si malgré tous ces conseils vous n’y arrivez pas, pas de panique, trouvez votre modèle sur le site de Mémoryus ! 

Quelle place pour les annexes dans un mémoire technique ?

Posted on mai 9th, 2022

Le diable se cache dans les détails … et dans les annexes.

Beaucoup d’entreprises que nous rencontrons négligent la partie consacrée aux annexes dans leur mémoire technique. Or elles délivrent aux acheteurs publics des informations très importantes et complémentaires à celles qui sont développées dans le corps du mémoire.

En effet, les annexes contiennent toutes les pièces que vous devez fournir ou que vous estimez pertinentes pour une meilleure instruction de votre dossier. Cela peut être des éléments de preuves tels que des certificats, des documents administratifs divers, des illustrations, des fiches produits, des compléments d’information…En fait tous les éléments que vous pensez utiles de porter à la connaissance de l’acheteur public et qui ne peuvent rentrer dans le corps du mémoire technique.

Parfois, les acheteurs publics imposent  un cadre de réponse précis au mémoire technique, parfois encore, vous êtes limité en nombre de pages. Les annexes sont ainsi l’endroit du mémoire où vous pouvez glisser le maximum d’informations complémentaires . Il est important de savoir dans ces hypothèses que les pages d’annexes ne sont pas comptabilisées dans le mémoire technique.

Cependant, si nous vous encourageons à joindre des annexes, il faut le faire à bon escient, sans « noyer » le lecteur :

A faire :

* Ne mettez que des annexes qui apportent quelque chose à votre mémoire

* Organisez-les par thématiques ou nature de document. N’hésitez pas à utiliser des sous-titres pour les regrouper. Celles-ci apparaîtront ainsi dans votre sommaire ce qui facilitera leur prise en compte par votre lecteur.

A ne pas faire :

* Fournir des annexes illisibles (ex : photos de très mauvaise qualité)

* Mettre des informations complétement inutiles (ex : CGV des fiches techniques de vos produits, matériaux)

Les annexes sont (trop souvent) perçues comme un fourre-tout accessoire dans lequel l’acheteur peut venir chercher des informations dispersées. C’est vraiment dommage car elles font partie intégrante du dossier et peuvent être un vrai levier pour gagner des points à l’analyse de votre offre.

Soyez malin en produisant des annexes pertinentes et bien organisées!

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les marchés publics : choisir le bon dossier.

Posted on mars 3rd, 2022

Comment bien choisir mon dossier d’appel d’offres ?

Les 5 questions les plus courantes à se poser avant de répondre à un marché

Répondre à un marché prend un temps précieux, implique parfois des coûts d’études… mais il peut vous rapporter gros.

Le tout est de sélectionner soigneusement le dossier qui est proportionné à votre entreprise, ici et maintenant. Votre 1er dossier doit être un dossier « facile » pour vous.

Quel que soit votre secteur d’activité (bâtiment, services, fournitures…), voici les principales questions à se poser avant de faire votre choix :

Mon entreprise doit-elle avoir une durée d’existence minimum ?

Réponse : il n’y a pas formellement de durée existence minimum exigée.

Décryptage Victoryus : Si mon entreprise est très jeune alors l’acheteur public peut être inquiet sur la solidité de votre entreprise. Il peut craindre que vous ne puissiez mener le marché à son terme lui créant de gros ennuis. Vous devez donc argumenter pour démontrer votre expertise technique mais aussi organisationnelle et votre bonne santé économique.

Un exemple concret : Jules, a créé il y a moins d’un an son entreprise de rénovation intérieure. Il a une belle expérience dans le domaine depuis l’âge de 17 ans, et était parfaitement autonome dans son emploi précédent, ayant dû remplacer le gérant  en maladie pendant plus de 6 mois.

Rien n’empêche Jules de se porter candidat pour sa jeune entreprise. Il suffit de justifier de ses compétences dans son mémoire technique, en présentant de façon très détaillée ses précédentes expériences. Il développe un chapitre sur son organisation solide et sa santé financière (CA, liste de clients, soutien de financeurs, …)

Pour maximiser ses chances de succès, Jules choisit un marché de taille modeste en lien avec la jeunesse de l’entreprise ainsi l’acheteur public limite la prise de risque…ce qui augmente vos chances de succès.

Faut-il disposer des moyens matériels et humains nécessaires à la réalisation du marché dès le dépôt de la candidature ?

Réponse : non, cela n’est pas indispensable au moment de la candidature.

Décryptage Victoryus : à nouveau, vous devez rassurer l’acheteur public car il peut etre inquiet sur la capacité de votre entreprise à réaliser le marché. Vous devez donc argumenter que vous avez déjà une structure existante, que vous disposez déjà de moyens et expliquer comment vous allez faire face à ce surcroit d’activité.

Là encore tout est question de mesure : si votre entreprise de travaux est dotée d’un matériel courant, technique et administratif, il est recommandé de préciser, par exemple, qu’en cas d’attribution du marché vous ferez l’investissement – ou la location- de matériel supplémentaire pour réaliser la prestation. Dans ce cas, décrivez précisément le matériel envisagé, et précisez le cas échéant son mode de financement. Nous vous conseillons même de présenter une copie du devis reçu de votre fournisseur cela renforce la puissance de vos engagements et votre crédibilité.

Même remarque pour le personnel : votre équipe est dimensionnée à votre activité actuelle. Il est conseillé de préciser que vous recruterez une ou plusieurs personnes pour la réalisation du marché. S’il s’agit d’un technicien, ou d’une personne disposant d’un savoir-faire important (par exemple, un développeur informatique pour un marché numérique) présentez dès maintenant la personne. Si votre recrutement porte sur des compétences moins « sensibles » pour l’acheteur, indiquez simplement combien de personnes vous recruterez.

Ces précisions permettent à l’acheteur public de se projeter dans votre proposition et de se sentir en confiance.

Ai-je les ressources financières pour réaliser le marché ?

Gérer c’est prévoir : avant d’être payé, combien vais-je devoir débourser pour réaliser le marché ?

Décryptage Victoryus : sollicitez votre expert-comptable pour tout marché qui va dépasser 20% de votre CA actuel. Si vous avez eu l’intelligence de prendre un prestataire ayant des compétences de contrôle de gestion alors sollicitez-le à chaque marché. Ainsi vous solidifiez votre entreprise tout en améliorant la performance de votre chiffrage.

Selon votre activité, vous pouvez être amené en cas d’attribution du marché à engager des dépenses avant de démarrer les prestations. Dans certains cas les acomptes éventuellement versés par votre client public ne sont pas suffisants…


Bref, il est important de réaliser un plan de trésorerie de votre marché, afin de vérifier vos besoins financiers. Il est toujours préférable de se préparer, et d’anticiper un financement qui sera facilement obtenu car les acheteurs publics sont considérés comme des clients sérieux et solvables.

Puis-je répondre à un marché situé loin du siege de mon entreprise ?

Réponse : C’est toujours mieux de jouer à domicile. Au moins pour le début…

Décryptage Victoryus : dans un marché il y a toujours quelques difficultés à résoudre. L’acheteur public est sensible à la réactivité à ce sujet et apprécie son confort et sa sécurité. Il prendra donc comme un élément positif la distance réduite qui vous sépare.

Pour répondre à cette question, demandez-vous combien vous coûte la réalisation du marché, en comptant non seulement la prestation elle-même, mais aussi les déplacements, la gestion du dossier… La réalité économique est souvent une bonne conseillère.

En règle générale, -et sauf si vous proposez des produits ou services très innovants- il est toujours préférable de tenter ses premiers marchés près de chez soi : l’acheteur a peut-être entendu parler de votre entreprise, et vous vous sentirez davantage en confiance.

Puis-je soumissionner pour tous les marchés publics ?

Réponse : oui !

Décrypatge Victoryus : le principe de base est la liberté de soumissionner. Donc, vous pouvez répondre à tous types de marchés : de l’Elysée à la petite municipalité..

Indépendamment des collectivités territoriales, de l’Etat et de toutes les structures publiques, de nombreuses entreprises sont soumises aux règles des marchés publics car elles utilisent des fonds publics.

A vous de voir si vous préférez gagner un appel d’offres pour une structure prestigieuse afin de vous faire de belles références, ou tout simplement d’assurer la croissance de votre activité auprès d’un client solvable.

En conclusion….

L’important est de sélectionner soigneusement son 1er dossier. En effet, les marchés publics c’est comme le vélo, ça s’apprend. Et pour continuer la métaphore, l’apprentissage du vélo se fait sur terrain plat, les terrains accidentés, c’est pour après. 

Votre 1er dossier est donc un dossier facile,  où vous pouvez répondre parfaitement à toutes les attentes de l’acheteur.  

Votre réponse technique, le mémoire technique contenant votre réponse doit être pragmatique et rassurant. Vous devez en effet convaincre l’acheteur public que vous disposez de toutes les capacités pour gagner le marché, et que vous êtes digne de confiance. Pour vous faciliter le travail et faire briller votre entreprise, les équipes Memoryus et les mémoires types sont fait pour vous !  

Retrouvez nos modèles de mémoires techniques ici.

Où trouver un appel d’offres pour mon entreprise ?

Posted on février 1st, 2022

Où trouver un appel d’offres pour mon entreprise ?

Chaque jour des milliers de marchés publics sont publiés. Vous en trouverez sur des sites internet, dans des journaux quotidiens régionaux, dans des Journaux d’annonces Légales (JAL)… 

Avec un minimum de 112 milliards d’euros par an et plus de 170 000 marchés, les marches publics représentent un vrai levier de croissance pour toutes les entreprises, même la vôtre.

Alors, où et comment chercher le marché public qui me convient et identifier la bonne information ??

Où et comment identifier le bon marché public ?

Pour trouver le bon marché, c’est-à-dire un marché réalisable compte tenu des spécificités, de l’expérience et des ressources de l’entreprise, il faut d’abord savoir comment sont organisés les marchés publics et distinguer les différentes catégories.

Distinguer les différents marchés publics

Les marchés publics sont classés en 3 catégories selon leur importance -les petits marchés, les gros marchés et les très gros marchés.

Cette classification définit la publicité qui s’imposera à l’acheteur public : plus le marché est important, plus il doit bénéficier d’une publicité qui permettra d’étendre la mise en concurrence entre les entreprises.

L’objectif, rappelons le, est d’utiliser au mieux les deniers publics. Pour cela, l’acheteur public doit trouver les moyens pour favoriser la concurrence.

Cette différence de publicité selon la taille du marché va vous permettre de cibler votre recherche.

Selon le tableau publié par le service public pour les travaux (pour les services et fournitures le principe général est comparable) :

IMPORTANT : Il s’agit du montant GLOBAL du marché. Ainsi, un marché 150 000€ donc avec une publicité obligatoire pourra contenir des « petits » lots dont le montant sera inférieur à 40 000€ s’il est divisé en plusieurs lots.

Où trouver l’information ?

L’information se trouve sur 2 types de Sites : les sites officiels et les moteurs de recherche. Voyons tout d’abord les sites officiels :

Pour les petits marchés (inférieurs à 100 000€)

Vous aurez parfois du mal à trouver l’information (pour rappel , un marché à 40K€ n’est pas soumis à publicité obligatoire). Dès lors, vous disposez de plusieurs moyens :

Pour les moyens à gros marchés (de 100 000 € à 5 283 000 €)
Pour les très gros marchés (supérieurs à 5 382 000 €)

La vraie difficulté est de devoir « piocher » parmi les plus de 1000 sites contenant des appels d’offres publics (sites des collectivités, des établissements publics…). Rechercher un appel d’offres peut alors ressembler à un jeu de piste, voire même avec quelques séances de spéléo… 😊

C’est pour cela qu’il existe des moteurs de recherche :

Les moteurs de recherche

On pourrait penser qu’un seul moteur de recherche serait suffisant. C’est compter sans la complexité chère à notre pays…

Il existe de nombreux sites regroupant des AO publics :

Nous en citons quelques uns, sans être exhaustifs : la liste s’étend tous les jours !

Marchés on lineVecteur Plus, France Marchés, Nouma, Marchés sécurisés

Entre les sites publics gratuits et les sites privés payants, a vous de voir quelle formule vous convient le mieux, compte tenu de votre activité, de votre localisation, etc…

En tout état de cause, sachez que le site payant vous apporte un confort, c’est tout.

En effet, en application d’un des grands principes des marchés publics qui est la gratuité d’accès aux informations, vous pouvez trouver les mêmes informations sur les sites gratuits. C’est juste une question de temps de recherche.

Dans notre prochain article nous vous expliquerons comment définir des critères de recherche.

Comment rédiger un mémoire technique gagnant

Posted on janvier 17th, 2022

Comment rédiger un mémoire technique gagnant ?

Dans un dossier de candidature à un marché public, le mémoire technique est le document le plus long et complexe à rédiger : il doit jouer à la fois les rôles de commercial et de technicien, tout en respectant les exigences formelles du dossier. Et tout ça par écrit ! ☹

Un mémoire technique, c’est quoi ?

Définition du mémoire technique

C’est le document que vous remettrez à l’appui de votre candidature .Vous y expliquez en 1er lieu que vous avez bien compris la demande de l’acheteur (quelles sont les particularités du dossier sur le plan technique) et vous y montrez comment vous allez vous y prendre pour exécuter la mission (comment je m’organise avant de démarrer, comment je procède pendant l’exécution, quels sont les moyens dont je dispose (matière, organisation, hommes, matériel…). Je décris enfin quels sont mes outils et méthodes pour le suivi des réalisations, de la qualité, et quelles sont mes actions en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise ou R.S.E.

Comment rédiger un mémoire technique ?

Pour bien vendre, il faut d’abord bien comprendre le besoin

En lisant attentivement tout le dossier de consultation des entreprises (D.C.E). Notez vos réactions, qu’elles soient d’ordre financier, technique ou vos impressions, au fur et à mesure de votre lecture. Elles vous aideront ensuite à renforcer votre argumentaire.

Etudiez soigneusement les critères d’attribution

C’est le «barême » de notation de la consultation. Vous le trouvez dans le Règlement de Consultation (R.C), souvent en fin de document. Il vous précise quel sera le « poids » du prix dans la notation finale (en % de la note finale) Pour les critères techniques, il vous indique quels seront les points spécifiques sur lesquels vous serez notés (exemple : respect du planning). Concentrez vous sur ces critères et veillez à montrer comment vous allez remplir chaque critère en étant concrets dans vos explications.

Structurez votre document

Pour cela, faites un plan simple et clair, multipliez les paragraphes et les sous titres, afin que le lecteur s’y retrouve facilement même en survolant le document. Rédigez vos titres de façon parlante, en reprenant par exemple certains termes de la consultation. Soyez très concrets dans vos explications. Faites un sommaire pour faciliter davantage la lecture.

Soignez la forme : Clair et illustré

Séduisez votre lecteur : Faites un beau document, bien présenté et aéré, avec des photos et des illustrations. Faites des phrases courtes. Numérotez vos pages.

Relisez-vous !

A la fin de la rédaction, prenez le temps de pause nécessaire pour prendre du recul sur votre dossier, et relisez le tout attentivement, en vérifiant que l’ensemble des critères de notations sont parfaitement remplis.

En attendant, vous pouvez toujours shopper nos modèles de mémoires techniques ici.

Comment déposer mon dossier d’appel d’offres en ligne ?

Posted on novembre 12th, 2021

Comment déposer son dossier d’appel d’offres en ligne ?

Vous avez bien travaillé pour rédiger un mémoire technique complet et qui met en valeur votre entreprise. Maintenant vous allez devoir le déposer sur la plate-forme de l’acheteur.

Rangez les mouchoirs et les serviettes éponge  : on vous explique tout.

Où déposer son dossier d’appel d’offres ?

Trouver la plateforme acheteur

Sachez qu’il existe de très nombreuses plateformes différentes, utilisées par les acheteurs publics pour publier leurs offres. Elles ont toutes un fonctionnement spécifique, et vous devrez à chaque fois vous adapter aux particularités techniques du site.  (à quand l’harmonisation ?).

Le Règlement de la Consultation (RC)

 Vous trouverez l’info dans le Règlement de la Consultation (RC), au chapitre consacré au retrait des dossiers. Il y a un lien qui vous indique l’adresse à laquelle retirer le dossier de consultation. Cette adresse est identique à celle utilisée pour déposer votre offre.

Vous trouverez également cette information dans l’avis de publicité d’appel à concurrence : il est indiqué une adresse internet du profil acheteur. C’est la même bonne adresse.

S’identifier sur le profil acheteur

C’est facile car vous suivez le processus d’inscription et indiquez les informations demandées.

Nous vous conseillons de mettre une adresse mail de contact qui fonctionne et qui soit régulièrement utilisée par vous ou vos équipes. En effet, c’est par cette adresse que vous serez informés pour tout ce qui concerne l’appel d’offres concerné (questions complémentaires, modification, notifications…) 

Retirer le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE)

Chaque plateforme a son moteur de recherche mais ils permettent tous une recherche par :

Une fois que vous êtes sûr d’avoir bien identifié le marché de votre choix vous cliquez sur « Dépôt » ou bien « Déposer une Offre » ou bien « Répondre à la consultation ».

Précisez vos choix

Allotissements ? Co-traitance ?

Vous devez indiquer si vous répondez en groupement ou non et donc vous devez indiquer le cas échéant vos co-traitants et éventuels sous-traitants.

Puis vous indiquez les lots pour lesquels vous souhaitez concourir.

Déposer son dossier en toute sécurité

La candidature d’un professionnel à un appel d’offres public se compose habituellement de 2 dossiers principaux : le dossier de candidature (ou dossier administratif) et le dossier d’offre.

Le dossier de candidature ou administratif

A ce stade, vous devez déposer tous les documents administratifs (DC1, DC2, KBis, déclarations,…) exigées au RC. Ces pièces sont listées dans un paragraphe spécifique

Nous vous recommandons de bien vérifier la présence de tous les documents car sinon vous risquez forts d’êtres éliminés instantanément sans même que votre offre soit analysée.

Ce serait vraiment dommage d’avoir tant préparé un super dossier et rater la marche pour un malheureux document administratif.

Nous vous conseillons donc de pointer chacune des pièces avec le RC et de les nommer de telle façon que l’acheteur puisse facilement s’y retrouver (ex : NomduMarché_Nomdel’Entreprise_NomdelaPièce)

 Le dossier d’offre

Ta daaaa ! Ca y est enfin : vous allez pouvoir déposer votre offre.

Généralement, il est demandé un Acte d’Engagement (AE), un Bordereau des Prix Unitaires (BPU), un Détail Quantitatif Estimatif (DQE) et votre Mémoire Technique.

A nouveau vérifiez bien les documents exigés et indiqués au RC, cette fois au paragraphe « offre ».

La validation du dossier

Par une dernière case vous validez le processus complet. Une fois ceci achevé, vous allez recevoir un mail récapitulatif qui vous informe de la bonne transmission du pli et de son contenu.

Nous vous conseillons de revérifier avec soin le nom du marché et la liste des pièces déposées. Si vous aperceviez des problèmes vous pouvez toujours redéposer un dossier (complet) et celui-ci viendra écraser le précédent.

Et voilà ! Il n’y a plus qu’à attendre le résultat !

Vous ne trouvez pas votre mémoire technique ?

Contactez-nous pour une conception sur-mesure
Faire ma demande sur-mesure